Comment bien débuter au running ?

Lorsqu’on débute en running, le principal souci c’est qu’on veut à chaque fois aller très vite dès le début de la course à pied qu’on perd rapidement de l’énergie et on n’a pas de l’endurance. Si vous voulez réussir votre course, il y a quelques conseils à suivre et à respecter pour éviter de se fatiguer trop rapidement et de risquer de se faire mal.

L’échauffement et la posture en course

Comme dans toutes les pratiques sportives, il est essentiel de bien s’échauffer avant de se lancer dans une course à pied. En effet, beaucoup de coureurs débutants pensent que le running est un échauffement en soi et qu’il n’y a pas de besoin de faire un échauffement particulier avant de s’y lancer. Ce qui est une grave erreur. Cette étape est nécessaire pour dérouiller vos articulations et préparer vos muscles à une activité sportive. L’échauffement permet aussi à votre corps de monter en température et à votre cœur d’augmenter progressivement de rythme afin d’éviter qu’il ne soit sollicité brusquement et risquer de se lâcher. L’échauffement est donc essentiel pour permettre à votre corps de s’adapter progressivement à l’intensité de la séance de running que vous allez entreprendre. Par ailleurs, après la séance de running, le processus inverse devra être fait. Vous devez faire baisser progressivement la température de votre corps et votre rythme cardiaque avant de vous arrêter et vous reposer. Cela va aussi favoriser la récupération musculaire. Par ailleurs, le lactate dans l’organisme va encore se répartir dans chaque organe lorsque vous favorisez les petits exercices après la séance intensive de running. Ce lactate permet d’assouplir les muscles et éviter les crampes et les courbatures après l’exercice. Concernant la bonne posture pour courir, la première règle c’est d’éviter de se forcer. Il faut aussi favoriser la foulée pronatrice en effectuant plus des appuis au niveau de l’avant de la plante des pieds qu’au niveau des talons. Cela permet d’avoir un maximum de puissance. Concernant la position des bras, il faut fléchir les coudes et les garder le plus près possible du corps. En décollant, vous perdrez de l’énergie inutilement étant donné que le mouvement de vos bras va demander plus de travail à votre corps.

L’habillement

Lorsqu’on pratique le running, il y a aussi une règle précise concernant les habits. S’il fait légèrement frais, privilégiez un coupe-vent au-dessus d’un t-shirt qui permet d’absorber la transpiration. S’il fait légèrement chaud, ayez deux t-shirts sur vous. Le premier qui collera au corps sera thermique et le second permettra de transpirer. Pour ce qui est du bas, mettez un legging ¾ qui vous gardera au chaud en saison froide. S’il fait chaud, un short au-dessus des genoux ou un survêtement assez léger est conseillé. Pour ce qui est des chaussures, des paires spéciales course à pied sont recommandées. Elles doivent être bien souples et légères et qui vous permettent de faire des foulées agréables sans trop ressentir la dureté du sol. Les chaussures de running doivent être également remplacées tous les 1 000 km afin d’éviter qu’elles ne vous fassent mal aux pieds. Pour les autres conseils, il faut être toujours à l’écoute de son corps. Si vous voulez devenir endurant, rien ne sert de se forcer à avaler des kilomètres si votre corps ne vous le permet plus. Il faut y aller doucement et calmement tout en se préservant. Il faut aussi savoir quand le corps à besoin d’eau et boire. Et lorsqu’il a besoin de se calmer un peu, il faut prendre une petite pause. Ce qui vous obligera aussi à courir plus lentement ou à marcher sur une certaine distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *